Les résultats obtenus avec le Lasik standard actuel

Avec le Lasik standard, les résultats sont souvent à la hauteur des attentes des patients. Les risques sont minimes, les effets secondaires et complications sont gérables. Bien que, constituant une chirurgie de confort et pas souvent d’urgence, non remboursable par la Sécurité Sociale, la chirurgie réfractive des yeux est actuellement en plein essor. En effet, se faire opérer les yeux pour se soustraire aux lunettes est un choix du patient pour l’amélioration de sa qualité de vie. Ce choix délibéré se justifie par les résultats probants avec les techniques actuellement en cours.

Concernant les chirurgies réfractives des yeux au laser, le Lasik standard est une technique en mesure d’apporter le meilleur résultat pour corriger les défauts de réfraction allant du plus léger au niveau significativement important, pour lequel le laser excimer a été programmé. Les myopes, les hypermétropes, les astigmates et les presbytes remplissant les conditions requises émanant du bilan préopératoire peuvent prétendre à une qualité de vie meilleure, après un lasik. Cependant, même rare le risque existe bel et bien, c’est pourquoi il faut demander au praticien choisi, les plus d’informations possibles et prendre le temps qu’il faut pour réfléchir, avant de faire le choix : décider pour l’opération ou garder les lunettes.

Le Lasik standard et ses indications

En Lasik agissant en profondeur de la cornée, comme en PKR intervenant en surface, c’est le laser excimer, qui effectue l’essentiel de l’acte chirurgical. En effet, chaque tir laser excimer enlève, par vaporisation, une partie du tissu stromal dont la totalité doit correspondre au défaut à corriger (1 dioptrie équivaut à 10µ environ de tissu enlevé). Toutefois, le laser eximer ne peut soustraire au stroma cornéen qu’une épaisseur ne dépassant pas 160µ et doit lui laisser une épaisseur résiduelle de 300µ pour ne pas la fragiliser. Cette action du laser excimer est dite photo ablative.

Lasik standard : à qui s’adresse cette technique de chirurgie réfractive ?

Le Laser standard traditionnel utilisant le micro kératome pour mettre à nu le stroma profond et permettre au laser excimer d’agir s’adresse :

Aux myopes

Avec un défaut est compris entre -1 et -10 dioptries qui possèdent une cornée à surface antérieure excessivement bombée. Le défaut se traduisant par une image projetée en avant de la rétine, d’où une vision de loin floue. L’action du  laser excimer vise à aplanir une zone sphérique de la partie centrale de la cornée.

Aux hypermétropes

avec un défaut est compris entre +1 et +6 dioptries, dont la cornée est caractérisée par un œil trop court (courbure antérieure plus aplatie que la normale). L’image se situe sur un plan en arrière de la rétine : la vision de près est floue. Le laser excimer aplanit une zone circulaire périphérique afin de rendre plus bombée la zone centrale de la cornée.

Aux astigmates (astigmatisme régulier)

Dont le défaut est compris entre 1 et 5 dioptries, avec une cornée ayant la forme ovale (orientée par 2 méridiens) au lieu d’être ronde. L’image n’est pas située en un point de la rétine, mais en deux points. A toute distance, la vision est imprécise, car dédoublée. Le laser eximer effectue une sculpture torique de la cornée suivant une zone elliptique orientée selon l’axe de l’astigmatisme.

Aux presbytes

Avec un traitement multifocal de la cornée par le presbylasik. Le lasik tout laser découpant le volet cornéen à l’aide du laser femtoseconde à la place du micro kératome, rend accessibles les défauts plus importants. Ce laser permet une découpe de volet plus fin (90 à 100 µ).

Les résultats obtenus avec le Lasik standard

Le Lasik standard, une technique de chirurgie réfractive de la cornée au laser, ne traite pas le défaut visuel. Il corrige comme le font les lunettes et les lentilles. Son grand avantage est que la correction est permanente. Ainsi si l’opération est une réussite, le patient retrouve son acuité visuelle comme le procureraient les lentilles, sans les porter. À noter que les lentilles offrent une meilleure acuité visuelle les lunettes.

Le résultat obtenu avec le Lasik standard est actuellement spectaculaire.

Dès le lendemain de l’opération, le patient récupère déjà son acuité visuelle initiale à plus de 75 %. Ce qui lui permet de reprendre son travail, le jour même. Si c’est nécessaire, il peut même conduire durant la journée (pas la nuit).

Cette amélioration progresse de jour en jour pour se stabiliser entre le 2e et le 3e mois après l’intervention.

Quel taux de satisfaction ?

Dans tous les cas (myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie), le taux de satisfaction des patients opérés est élevé. La nécessité de porter de lunettes ou de lentilles de contact pour la conduite ou la lecture s’est amoindrie. En effet, à 3 mois après l’opération, les 98 % des patients ont constaté une correction totale. La retouche en cas de sur-correction ou de sous correction est aisée. Dans ce cas, il importe que la cicatrisation du volet ne se soit pas complètement achevée. Mais il faut également que les conditions la permettent. Ces dernières concernent essentiellement l’épaisseur résiduelle de la cornée.

Fermer le menu