Définition de la myopie, un trouble visuel courant

L’œil peut être affecté par des maladies comme la cataracte, le glaucome ou encore la rétinopathie diabétique, ou par des anomalies telles que l’astigmatisme, l’hypermétropie ou la myopie. C’est un organe très important pour l’homme, il lui permet de percevoir tout ce qui l’entoure et l’aide à éviter de nombreux accidents. Il est également indispensable pour pouvoir effectuer les activités de la vie quotidienne, notamment s’acquitter des tâches domestiques ou professionnelles.

Définition de la myopie

Ce mot vient d’un mot grec qui signifie « à courte vue ». En effet, le myope a une vue floue des objets éloignés ; par contre, il a une vision très nette de ce qui est proche. Ce trouble est courant dans le monde, car il est estimé que le quart (une personne sur quatre) de la population mondiale en est atteint. Il affecte un tiers des adultes en Europe et il en est de même en Amérique du Nord. En France, près de 33 % des enfants âgés de 3 à 4 ans et 20 à 30 % des adultes en sont victimes. La population asiatique est la plus touchée, plus de 80 % des enfants environ, portent des lunettes.

La vision trouble des objets éloignés et l’obligation d’approcher les yeux le plus près possible lors d’une lecture, les maux de têtes fréquentes, etc., peuvent signifier la présence de ce défaut de l’œil. Avec une détection précoce, la myopie peut s’atténuer ou même faire l’objet d’une correction par le port de lunettes ou de lentilles de contact. Sinon, il faut recourir à la chirurgie oculaire qui corrige les propriétés de la réfraction.

Le myope consistant à voir d’une façon très nette les objets rapprochés alors que ceux qui se trouvent assez loin sont flous n’est pas une maladie, mais une anomalie de la vision due à un trop grand écart entre la cornée et la rétine. Si cette distance est supérieure à 26 mm, on est en présence d’une « myopie forte », une maladie qui ne cesse pas d’évoluer. La myopie peut apparaître dès l’enfance ou pendant l’adolescence et se stabilise vers 25 ans ; mais elle peut affecter aussi les adultes à partir de 70 ans. La myopie forte ne se stabilise pas.

Niveau de la myopie

Ce défaut de la vision peut se présenter sous différents niveaux. Par ailleurs, il se mesure également par la puissance du verre de correction utilisée. À ce propos, une myopie est dite légère si la puissance du verre correcteur est inférieure à -3.00 dioptries ou -3 D. Celle-ci n’exige pas une correction permanente, elle n’est nécessaire qu’en cas de force majeure comme dans la conduite, par exemple.

Une myopie moyenne de correction comprise entre -3.00 et-6.00 dioptries ou -3 D et -6 D, exige le port d’une paire de lunettes ou de lentilles de contact en permanence. Dans le cas d’une myopie forte représentant 30 % des myopes et de correction supérieure à -6.00 dioptries ou -6 D, le port de lunettes ou de lentilles de contact n’est plus suffisant, une prise en main sérieuse par un spécialiste est nécessaire, car la myopie peut dégénérer en d’autres maladies oculaires graves.

Mesures à prendre

Dans le cas d’une myopie, il n’y a pas de mesures ou de précautions proprement dites à prendre, surtout quand il s’agit d’une myopie génétique. Cependant, il existe des habitudes de vie saines à observer. Il peut s’agir entre autres de ne pas veiller trop tard, de ne pas abuser des appareils informatiques, d’éviter de regarder de la lumière trop vive, d’habituer les enfants à des activités en plein air et au cas où quelque chose est entré dans l’œil, rincer à grande eau, de préférence, avec de l’eau filtrée.

Dans tous les cas, se faire observer par un ophtalmologue dès qu’on détecte quelque chose d’anormal chez son propre œil ou on chez celui de l’enfant, constitue l’attitude la plus sensée. Il est le seul à pouvoir évaluer le problème et prescrire les traitements adaptés. Et même si les yeux semblent sains et la vision normale, les faire contrôler tous les ans, particulièrement dans les cas des enfants et des personnes d’âge avancé, est fortement souhaitable.

Fermer le menu